Communiqué

Le CCLJ condamne les deux fusillades dans les mosquées de Christchurch

Vendredi 15 mars 2019 par Menia Goldstein, Président du CCLJ

Le Centre communautaire laïc juif David Susskind a appris avec effroi la tuerie qui a fait 49 morts dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.
 

L'auteur, un Australien de 28 ans qui se revendique de l'extrême droite, a été arrêté. Il ne s'était pas caché de ses opinions racistes sur son compte Facebook comme en témoignent ses publications la veille des faits.

Le CCLJ condamne avec la plus grande fermeté ces deux attaques et présente aux proches des victimes ainsi qu'à toute la communauté musulmane ses plus sincères condoléances.

A l'heure où nous nous inquiétons de l'augmentation des actes antisémites, nous ne pouvons rester silencieux face aux violences qui frappent les autres communautés.

Le CCLJ continue de croire en l'éducation pour favoriser l'ouverture et le dialogue, pour mieux comprendre l'autre et réaliser toute la richesse de la diversité.

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par ruben - 16/03/2019 - 15:11

    J'aurais aimé lire un communiqué similaire de la part d'organisations juives de droite comme l'organisation sioniste ou solidarité avec israël mais de ce côté là c'est silence radio. C'est dommage et triste.

    Reste alors à saluer la réaction du président de la première institution juive de Bruxelles et de Belgique et de son illustre président.

    Nul doute que feu David Susskind, de mémoire bénite, serait fier de voir l'action de l'actuel président du CCLJ

    Ruben

  • Par Daniel Donner - 18/03/2019 - 7:16

    ruben
    J'aurais aime moi lire un communique pareil pour chaque personne tuee lors d'attentats en Israel, comme hier pour l'attentat d'Ariel

  • Par ezekiel - 18/03/2019 - 11:32

    Cher Daniel,

    Vous rêvez mon cher

    E.M.

  • Par Guy - 25/03/2019 - 14:34

    Où reste le communiqué condamnant sans ambiguïté le crime du Hamas de ce matin contre une localité de Mishmeret.
    Comme quoi Daniel Donner avait raison dans son récent avis.