Syrie

Israël exfiltre des Casques blancs syriens vers la Jordanie

Lundi 23 juillet 2018 par AFP et Willy Wolsztajn

Dans la nuit de samedi à dimanche, Israël a évacué vers la Jordanie plus de 400 Casques blancs avec les membres de leur famille. Ces secouristes volontaires dans les zones rebelles en Syrie étaient menacés par l'avancée des troupes du régime de Bachar al-Assad dans le sud de la Syrie, selon la radio de l’armée israélienne.

 

Les membres des Casques blancs, organisation spécialisée notamment dans l'évacuation des personnes sous les décombres de bâtiments détruits par l'armée syrienne ou l'aviation russe, sont menacés d'emprisonnement ou d'exécution de la part du régime, a ajouté l'armée dans un communiqué.

« Il s'agit d'un geste humanitaire exceptionnel. Israël maintient sa politique de non-intervention dans le conflit en Syrie et continue à considérer le régime syrien comme responsable de toutes les activités qui ont lieu sur le territoire syrien », précise le communiqué.

Les personnes évacuées, au nombre de 422 selon un dernier chiffre fourni par les autorités jordaniennes, doivent être accueillis par la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Canada, qui sont à l'initiative de cette opération, exécutée dans le plus grand secret.

Les Casques blancs sont devenus célèbres pour leurs opérations de secours en Syrie, où le conflit a fait plus de 350.000 morts et des dégâts considérables depuis 2011. Leur travail, très médiatisé, leur avait valu d'être considérés pour le prix Nobel de la paix en 2016.

L'opération d'évacuation intervient alors que le régime de Bachar al-Assad est sur le point, avec l'aide de Moscou, de reprendre aux rebelles les derniers secteurs qu'ils contrôlent dans le sud de la Syrie.

Les forces progouvernementales contrôlent en effet désormais l'immense majorité des provinces de Deraa et de Quneitra, qui borde le plateau du Golan, à la faveur de l'offensive militaire qu'elles ont lancée le 19 juin et d'accords de capitulation négociés par Moscou.

Après que diverses sources ont annoncé dimanche matin qu'environ 800 Syriens, des membres des Casques blancs et leur famille, avaient été évacués de Syrie via Israël vers la Jordanie, le ministère jordanien des Affaires étrangères a précisé en soirée que seules 422 personnes étaient arrivées dans le royaume.

Elles doivent être hébergés en Jordanie pour trois mois maximum avant d'être transférés vers la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Canada, qui se sont manifestés pour les accueillir, selon les autorités à Amman. L’Allemagne et la Grande-Bretagne ont remercié Israël pour son action.

Le chef de la diplomatie jordanienne Ayman al-Safadi a par ailleurs informé son homologue russe Sergueï Lavrov, dont le pays est allié de Damas, « des détails de l'opération » d'évacuation.

Il est pour l'heure impossible de savoir combien de secouristes se trouvent toujours dans le sud syrien.

Pour rappel, quand la Syrie a sombré dans la guerre civile et le chaos en 2011, Israël a fait face a la catastrophe humanitaire qui se profilait à sa frontière. Une situation compliquée du fait qu’Israël et la Syrie se trouvent toujours en état de belligérance. Israël a commencé par déployer des hôpitaux de campagne à proximité du no man’s land. Ils ont accueilli plus de 3.000 patients. A partir de 2016, l’Etat hébreu a lancé une opération humanitaire plus ambitieuse et complexe destinée à assister les quelques 80.000 Syriens vivant dans la zone de Quneitra. L’évacuation des Casques blancs syriens se situe dans la continuité d’une politique de soutien aux populations syriennes qu’Israël a engagée dans la discrétion dès les débuts de la guerre civile syrienne.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par SZOMBAT williams - 24/07/2018 - 0:37

    le haïm!