Heureux comme un Juif en Belgique

Jeudi 13 mars 2003

 

D’après diverses sources en Europe mais surtout en Israël, de mauvais bruits nous parviennent. Nous recevons des appels inquiets, comme si la communauté juive en Belgique était en danger. Hier, 25 février 2003, un journaliste, d'un journal juif anglais me demandait s'il est vrai que des commerçants juifs, en particulier des diamantaires, quittent dare-dare la Belgique pour s'installer ailleurs. Nous, responsables juifs de Belgique, nous demandons : que se passe-t-il? De qui et de quoi parle-t-on? En Belgique, aucun parti, aucune institution, ne pratique une discrimination anti-juive. Tout le reste est propagande. Oui, il y a des racistes et des antisémites, comme il y a des anti-arabes, des anti-flamands et des anti-wallons. Par contre, nous avons des lois qui protègent toutes les minorités, qui répriment le racisme, l'antisémitisme. le négationnisme et l'apologie de la violence. Alors, pourquoi accuser la Belgique d'antisémitisme? Deux ministres israéliens au moins -dont le ministre de Affaires étrangères B. Netanyahou- ont déclaré que la Belgique est l'un des pays européens les plus antisémites. Le ministre du Tourisme du gouvernement sortant dit même, c'est vrai, que l'on prépare des budgets spéciaux pour accueillir les Juifs de Belgique. On croit rêver! Il y a au moins dix vols Bruxelles-Tel-Aviv par semaine. Personne n'empêche qui que ce soit de partir : aucun budget spécial n'est nécessaire. Là où ça ne va pas plus du tout, c'est quand le Grand Rabbin d'Israël, M. Lau, affirme que pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement belge a assisté à l'effusion du sang juif dans l'indifférence. C'est une contre-vérité qui porte atteinte à notre intégrité, à notre citoyenneté. Cela nuit à la communauté juive de Belgique. Pendant la guerre, le gouvernement belge, qui était à Londres, a rassemblé le plus de forces possible contre le nazisme. Il a fait parvenir clandestinement des fonds importants en Belgique pour aider les Juifs qui étaient cachés. La Belgique est le pays qui, proportionnellement, a sauvé le plus de Juifs. Environ 25.000 Juifs ont pu se cacher grâce à des centaines de milliers de complicités dans la population non juive. Et des centaines de Belges non juifs sont reconnus Justes parmi les Nations par le Yad Vashem. Par le hasard du calendrier, le Sénat vient d'instaurer une commission d'enquête avec le but de faire la lumière sur les responsabilités des autorités belges dans la déportation des Juifs. C'est dans cette même Belgique que nous avons négocié et obtenu la restitution des biens spoliés et délaissés pendant la guerre. Alors, parler de pays antisémite n’a aucun sens. Et il est insupportable qu'on aille manifester devant l'ambassade de Belgique en Israël avec des slogans accusateurs et badigeonner la maison de l'ambassadeur avec l'insulte «nazi go home». C'est non seulement intolérable mais irresponsable. Tous les jours, on entend des rumeurs qui tendent à nous rendre malheureux, et je me demande ce qu'on nous veut. Toute exportation du conflit du Moyen-Orient est naturellement à proscrire. Nous demandons constamment à nos autorités de n'accepter aucun slogan antisémite, antisioniste ou anti-israélien. Nous constatons que dans notre pays, les Juifs bénéficient de toutes les libertés d'expression. Alors pourquoi cette campagne et cette démesure? Ce n'est pas parce que l’on est en désaccord avec la politique d'un gouvernement israélien que l’on est antisémite pour autant. Non la Belgique n'est ni antisémite ni anti-israélienne. Alors qui déstabilise-t-on, si ce n’est la communauté juive? Nous savons la solidarité de la communauté juive avec Israël. Dans la Belgique démocratique, il n’y a aucun problème pour l'affirmer. Je suis un Juif fier de l'être, sioniste parce que le peuple juif a droit à un Etat et à son autodétermination. Je suis solidaire de l'Etat d'Israël par amour et je suis un citoyen loyal de mon pays, la Belgique. J'aime ma démocratie et ses partis démocratiques. Je respecte mon gouvernement et j'en suis solidaire. Nous, Juifs de Belgique, de la première, deuxième troisième, parfois de la 4e génération, avons été accueillis ici et sommes heureux comme des Juifs en Belgique.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/