Abattage sans étourdissement

Salle comble à la Cour constitutionnelle pour le recours contre l'interdiction

Jeudi 24 janvier 2019 par BELGA

Fait relativement rare pour cette juridiction, la salle d'audience de la Cour constitutionnelle était comble ce mercredi après-midi à Bruxelles pour entendre les plaidoiries des avocats concernant le recours d'associations juives et musulmanes contre les décrets des régions wallonne et flamande interdisant l'abattage sans étourdissement. Chaque partie a rappelé ses arguments.

Des associations religieuses juives et musulmanes, parmi lesquelles le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB), le Consistoire israélite de Belgique, l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) ou encore le Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique, ont introduit en novembre 2017 un recours en annulation devant la Cour constitutionnelle. Celui-ci vise deux décrets qui interdisent l'abattage sans étourdissement en Wallonie et en Flandre.

L'interdiction absolue de l'abattage sans étourdissement a été adoptée en 2017 en Flandre et en Wallonie. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier au nord du pays et le sera le 1er septembre au sud du pays. La Région bruxelloise n'a pas adopté d'ordonnance en ce sens.

« Il y a eu une très grande mobilisation », a confié Yohan Benizri, président du CCOJB à l'issue de l'audience. « Les arguments développés (par les requérants) se renforcent l'un et l'autre. Et ils sont étayés, ce qui démontre le sérieux de notre démarche. Il est évident que nous ne nous opposons pas aux lois de notre pays, mais il est nécessaire d'en vérifier la légalité ».

A ce titre, les requérants ont notamment rappelé la décision de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE). Prise en mai dernier, elle confirme que les abattages rituels sans étourdissement ne peuvent avoir lieu que dans un abattoir agréé. Elle ajoute que « cette obligation n'enfreint pas la liberté de religion ».

Appelée à intervenir, l'association de défense du bien-être animal Gaia a pour sa part rappelé que l'abattage rituel n'était pas en soi remis en cause, mais uniquement l'absence d'étourdissement. Pour Michel Vandenbosch, président de Gaia, « l'abattage avec étourdissement est indispensable afin de prévenir une souffrance animale évitable. Les décrets wallons et flamands sont neutres sur le plan de la religion. En outre, ils répondent dans une grande mesure aux souhaits des communautés ».


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Unger - 24/01/2019 - 17:56

    Le CCLJ a-t-il pris position dans ce dossier ? L’esprit de l’abattage rituel n’est-il pas d’éviter la souffrance animale et non la technique utilisée ? S’en tenir à une interprétation littéraliste de la cacherout n’est -elle pas une attitude archaïque ? Enfin combien y a-t-il d’abattages rituels juifs dans les 3 régions ?

  • Par Daniel Donner - 28/01/2019 - 8:28

    "L’esprit de l’abattage rituel n’est-il pas d’éviter la souffrance animale et non la technique utilisée ?"

    Non, la technique est importante.
    Pouvez-vous dire si une bete souffre? Mesurer sa souffrance? Non!
    Par contre vous pouvez mesurer le temps qu'elle met a ne plus reagir en posant des electrodes par exemple.
    Et bien, ce test a ete etabli. Entre 3 et 4 secondes, un animal tue par la ch'hita cesse de reagir. Il en est de meme lors de l'etourdissement.
    Le reste n'est que politique.
    PS: l'egorgement musulman c'est autre chose.

  • Par nicolas - 29/01/2019 - 11:50

    Le CCLJ est une organisation constitutive du CCOJB. Il soutient donc la démarche prise par cette institution représentative.
    Nous avions toutefois déjà exprimé notre point de vue sur la question de l’abatage rituel dans un communiqué publié en 2017 https://www.cclj.be/actu/vie-juive/loi-juive-sur-abattage-rituel-pourrait-etre-modifiee-meme-si-est-difficile
    Nicolas Zomersztajn, rédacteur en chef de Regards

  • Par Rédaction Regards - 29/01/2019 - 11:52

    Cher Unger,

    vous trouverez sur ce lien la position qu'avait prise à l'époque le CCOJB et à laquelle le CCLJ se rallie.
    https://www.cclj.be/actu/vie-juive/communique-ccojb-contre-interdiction-abattage-rituel
    ainsi que le point de vue d’autres acteurs concernés par ce débat
    https://www.cclj.be/actu/politique-societe/faut-il-interdire-abattage-rituel

    Bien à vous

  • Par Kalisz - 29/01/2019 - 23:33

    Juifs et musulmans: tous unis pour défendre les pratiques rituelles barbares!

  • Par cathy catowl - 2/03/2019 - 10:47

    Si la cour constitutionnelle donnait éventuellement raison aux communautés religieuses juive et musulmane , il suffirait aux Non-judéomusulmans de boycotter la viande de boeuf et de la laisser aux seuls Judéomusulmans. Aussi simple que cela.