L'agenda du CCLJ

    • Ensemble Mendelssohn

      Dimanche 15 décembre 2019 à 17:00
      Concert Quintette à cordes

      Daniel Rubenstein, violon.Sophie Ackermann, violon.Vincent Hepp, alto.

    • Rudy Reichstadt : L'Opium des Imbéciles - Essai sur la question complotiste (Grasset)

      Lundi 16 décembre 2019 à 20:00
      Cycle de réflexion sur la question du Complotisme

      «  Le complotisme a partie liée avec nos passions tristes  : égocentrisme, misanthropie, paresse, lâcheté, peur, jalousie, ressentiment. Qu’il vienne panser une blessure narcissique toujours ouverte, qu’il mette en récit ce que l’on n’arrive pas à comprendre, qu’il serve à blesser ou diffamer des ennemis, son expansion n’est pas seulement le symptôme d’une crise de la démocratie libérale, elle en est aussi un facteur d’aggravation à part entière.

    • KlezJam

      Mercredi 18 décembre 2019 à 19:30
      Atelier d’initiation à la musique klezmer



      Atelier d’initiation à la musique klezmerEn collaboration avec la Maison de la Culture JuiveAU PROGRAMME :

    • Judaïsme, Christianisme : une page de l’histoire de la séparation (3ème partie)

      Mercredi 18 décembre 2019 à 20:00
      Une activité de la Maison de la Culture Juive


      Koumzits (conférence & buffet)
      par Dalia de Macar – Elbaum, professeure à la Maison de la Culture JuiveDans quelles circonstances le christianisme est apparu en Judée il y a deux mille ans ?
      Et comment le judaïsme et le christianisme se sont différenciés sur trois siècles ?A quoi ressemblait le monde juif en pleine mutation dans l’Empire romain en Judée et en Galilée à cette époque ?

    • Santiago H. Amigorena : Le Ghetto Intérieur

      Mercredi 8 janvier 2020 à 20:00
      Réflexion autour d'un livre et de son auteur

      Buenos-Aires, 1940. Des amis juifs, exilés, se retrouvent au café. Une question : que se passe-t-il dans cette Europe qu’ils ont fuie en bateau quelques années plus tôt ? Difficile d’interpréter les rares nouvelles. Vicente Rosenberg est l’un d’entre eux, il a épousé Rosita en Argentine. Ils auront trois enfants. Mais Vicente pense surtout à sa mère qui est restée en Pologne, à Varsovie. Que devient-elle ? Elle lui écrit une dizaine de lettres auxquelles il ne répond pas toujours.

Pages