CCLJ

David Susskind est décédé, un Mensch nous quitte

Vendredi 25 novembre 2011 par Henri Gutman, Président du Centre communautaire laïc juif

C’est avec une grande tristesse et une très profonde émotion que nous apprenons le décès de David Susskind, Président d’honneur et fondateur du Centre communautaire laïc juif CCLJ. Il s’est éteint paisiblement chez lui. Il avait 86 ans.

La communauté juive de Belgique vient de perdre un grand Homme, un Mensch. Homme de courage et de convictions, David Susskind a tout au long de sa vie milité en faveur du peuple juif dans une perspective humaniste. De la création du CCLJ en 1959 à son engagement actif dans la Fondation du Judaïsme pour la restitution des biens juifs spoliés, en passant par le combat pour les Juifs d’URSS et son soutien sans faille au camp de la paix en Israël, David Susskind a toujours veillé à assurer la continuité du peuple juif.

En créant le CCLJ, David Susskind s’est attaché à promouvoir une identité juive laïque, humaniste et ouverte sur le monde. Il a fait du CCLJ un espace où les Juifs peuvent vivre pleinement leur identité en dehors de la religion et de la synagogue.

Homme d’exigence au caractère affirmé, il sut tout au long de sa vie faire vivre la communauté juive de Belgique en cherchant à faire de celle-ci une composante active et dynamique de la vie publique du pays. Citoyen totalement investi dans l’action politique et communautaire, il marqua sa présidence du CCLJ et celle du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) par son attachement aux valeurs démocratiques et son sens aigu de la justice pour tous.

David Susskind a toujours exprimé sa profonde solidarité à l’égard d’Israël qu’il portait dans son cœur et sa conscience. Il a très tôt lutté pour qu’Israël vive en paix avec ses voisins arabes. Pour ce combat essentiel, il s’est battu comme un lion, n’hésitant pas à braver des interdits et à briser des tabous en organisant à Bruxelles des rencontres secrètes entre Israéliens et Palestiniens.

Quel que soit le combat qu’il a mené, toute l’action de David Susskind était guidée par une maxime énoncée par un des plus grands sages de la Torah, Hillel l’ancien : « Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ? Si je ne suis que pour moi, que suis-je ? Et si pas maintenant, quand ? ».

Sa passion pour le peuple juif et son amour de la liberté continueront de nourrir notre réflexion, son parcours exceptionnel inspirera toujours nos engagements.

Au nom du conseil d’administration du CCLJ, nous présentons à toute sa famille nos plus sincères condoléances.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Liora Gancarski - 25/11/2011 - 11:05

    "C'est un grand homme et j'espère qu'il servira de modèle pour les générations futures." Extrait du texte de ma fille Lila lors de sa Bat-Mitzvah au CCLJ - juin 2011

  • Par Anonyme - 25/11/2011 - 11:19


    JE TENAIS A PRESENTER MES SINCERES CONDOLEANCES AUX MEMBRES DE SA FAMILLE ,LA COMMUNAUTE JUIVE PERD UN TSEDEK POUR LEQUEL J'AVAIS BEAUCOUP D'ESTIME ET DE RECONNAISSANCE

  • Par Claire Pluygers - 25/11/2011 - 11:34

    Merci à David Susskind pour tout ce qu'il a été, pour tout ce qu'il a fait pour le Judaïsme belge et autre.
    Oui, un Mensch nous a quittés. Mais son action continue.

  • Par lbph - 25/11/2011 - 11:56

    Un homme qui sût faire aimer le peuple juif et son histoire et ses interrogations aux non-juifs tels que moi.

    Dommage: il n'aura pas vu de son vivant une Paix durable entre Israéliens et Palestiniens...

  • Par Raphaelle Fourneau - 25/11/2011 - 12:00

    Chère Michèle, Chère Delphine,

    Au personnel du CCLJ,

    C'est avec tristesse que j'apprends cette terrible nouvelle.

    Je me souviens de Suss, si impressionnant le premier jour où je l'ai rencontré mais surtout si compréhensif après quelques discussions que nous avions eus ensemble. C'était un Mensh, un homme que je n'oublierai jamais.

    Je vous présente mes plus sincères condoléances.

    Raphaelle Fourneau.

  • Par Viviane Louys - 25/11/2011 - 12:10

    Oui un grand homme ....qu'il repose en paix Amen

  • Par Anonyme - 25/11/2011 - 12:49

    Toutes nos condoléances à la famille de monsieur Susskind, c'est une grande perte. Amicalement.

  • Par Meïr Waintrater - 25/11/2011 - 13:01

    Comment body text

  • Par Anonyme - 25/11/2011 - 13:01

    Un grand merci à un Mensch qui a donné à tous les Bruxellois et aux citoyens du monde, qui partageaient le repas à la meme table avec lui et sa famille au CCLJ, la possibilité unique d'un echange international, culturel et surtout humain. Un grand esprit ne mort jamais! Emanuele

  • Par D.L. - 25/11/2011 - 13:24



    TOUS LES HOMMES DE BONNE VOLONTE ONT PERDU UN PARENT....

    D. Lhost

  • Par Luc Kreisman - 25/11/2011 - 13:31

    C'est le Tzadik des Tzadikim qui nous quitte, que sa mémoire vibre en nous pour toujours.

    Oyf simhes à tous.

  • Par Floriane Chinsky - 25/11/2011 - 13:38

    David,

    Merci pour ton accueil à mon arrivée à Bruxelles, pour ton exemple, tes encouragements et ta présence.
    Tu avais le charisme, la gentillesse et la vision d'un rabbin, que tu étais.
    Que ton inspiration puisse se renouveler pour la continuité d'une identité juive profonde et militante.
    Nous perdons ceux qui s'étaient forgés dans la nécessité de la résistance.
    Puissions-nous être à la hauteur des défis de demain.
    Simone, Dephine, toutes mes condoléances, ainsi qu'à toute la famille.
    Toutes mes condoléances, ainsi que celles de tout Chir Hadach également à nos amis du CCLJ.
    ??? ???? ????? ?????? ?? ????
    ????? ???? ???? ???? ??? ???? ???? ????????
    - La lumière est semée sur le chemin des justes, la joie pour ceux dont le coeur est droit -

    Floriane Chinsky

  • Par Sharon - 25/11/2011 - 14:27

    Une page se tourne...
    Sincères condoléances à la famille et...à toute la communauté.

    Sharon Geczynski

  • Par Jacques Gutwirth - 25/11/2011 - 14:27

    J'ai connu "Suss", comme nous disions alors vers 1950. C'etait et il est resté un personnage dynamique, engagé génereusement pour les causes qu'il défendait - de la cause communiste à Israel, de la laicité à la paix au moyen orient. Avant la guerre il avait été le camarade de classe de mon beau-frère Bram Fischler, à l'école juive orthodoxe d'Anvers
    Je salue avec émotion sa mémoire
    Jacques Gutwirth

  • Par Isarod - 25/11/2011 - 14:47

    Nos pensées vont à Simone, aux enfants, aux petits enfants et à toute la famille Susskind.
    Que la Paix vive en vos coeurs en ces jours douloureux.

    Isabel

  • Par catherine Elias - 25/11/2011 - 14:56

    Comment body text

  • Par pascale.nurflus - 27/02/2015 - 12:59

    Depuis toute petite, j'entendais mon père, Paul Nurflus, parlé de Suss, son plus vieux copain. Ils se sont connus à 3 ans. Et puis, voisins à Anvers, les rafles, La Suisse, 75 ans d'amitié.
    Avec son départ, une page de l'histoire se tourne. La bande de copains perd un de ses membres. C'est à eux que je pense, à ses proches et à sa famille.
    Je vous présente mes plus sincères condoléances.

    Pascale Nurflus

  • Par pascale.nurflus - 25/11/2011 - 15:22

    Depuis toute petite, j'entendais mon père, Paul Nurflus, parlé de Suss, son plus vieux copain. Ils se sont connus à 3 ans. Et puis, voisins à Anvers, les rafles, La Suisse, 75 ans d'amitié.
    Avec son départ, une page de l'histoire se tourne. La bande de copains perd un de ses membres. C'est à eux que je pense, à ses proches et à sa famille.
    Je vous présente mes plus sincères condoléances.

    Pascale Nurflus

  • Par Jean-Dominique Veuve - 25/11/2011 - 15:36

    Suss était pour moi, comme pour beaucoup, l'image de ce que devait être un mensch dans le monde d'aujourd'hui. Sa disparition est celle d'un homme irremplaçable, presque indispensable.
    A sa famille, ses amis et ses camarades, je présente mes condoléances et les assure de ma sympathie fraternelle.

  • Par van swinderen-taieb - 25/11/2011 - 15:43


    un homme d'une valeur exceptionnelle nous a quittés. Dans chaque numéro de "REGARDS", la lecture de ses idées et de son espoir indestructible nous donnait à nouveau plus de confiance en l'humanité.

    HUGO et JOSIANE VAN SWINDEREN-TAIEB

  • Par Paule Gut - 25/11/2011 - 17:07

    Chère Michèle, Chère Delphine,
    Il me semblait éternel. Un grand Mensh a rejoint les anges aujourd'hui. Qu'il repose en paix et veille sur nous. Il nous manque déjà.
    Paule Gut

  • Par Nicky De Mayer - 25/11/2011 - 17:09

    Au-delà de la tristesse de la perte d'un être d'exception, il y a cette immense reconnaissance que nous lui devons pour avoir su créer un communauté juive laïque, inscrite dans son pays d'accueil, tout en étant défendant l'existence d'Israël.
    Je me joins aux condoléances pour sa famille ... et pour toute la communauté juive qui se reconnaissait dans son action.
    Continuons son oeuvre, c'est le plus bel hommage que nous puissions lui rendre!
    Triste Shabat ... Shalom plus que jamais.

  • Par Anonyme - 25/11/2011 - 17:56

    Nous ressentons son départ comme une grande perte.

    Eric et Paula van Praag-Hirsch

  • Par Kareen Goldfeder - 25/11/2011 - 18:05

    Suss,

    Les mots me manquent...
    Tu avais fait du CCLJ une maison où tu voulais que chacun se sente comme "à la maison".
    Tu as offert à de nombreuses personnes qui comme moi ne se reconnaissaient pas dans d'autres visages du judaïsme, non une communauté mais une famille.

    Te connaître et travailler à tes côtés a été une chance et un honneur.
    Ton départ me bouleverse.

    Toi qui a été de tous les combats, repose en paix.

  • Par Anne-Marie Hassoun - 25/11/2011 - 19:02

    Toutes nos condoléances à sa famille, et ses amis
    Je ne l'ai pas connu, mais j'ai aimé ses positions et sa présence bienveillante aux soirées du CCLJ.



  • Par Michel Fersztman - 25/11/2011 - 19:33

    Une très belle page vient de se tourner.
    Sincères condoléances à ses proches.
    Michel et Léa Fersztman

  • Par Roland Douhard - 25/11/2011 - 20:39

    Je suis ému à l'idée qu'un tel homme ait vécu parmi nous. Son oeuvre est immense, à la mesure de son humanisme sans limite. Défenseur fidèle mais lucide d'Israël, il fut aussi un repère exigeant et généreux pour le peuple palestinien. Comme le communiqué du CCLJ le mentionne, un Mensch nous quitte ! Le monde tournera encore, certes, mais il sera désormais privé d'une voix sans pareil. Je pense à Simone, à sa famille, aux nombreux amis qui marchent dans ses pas, à l'ombre d'une si belle conscience ...

  • Par Anonyme - 25/11/2011 - 21:23

    SINCEREMENT TOUCHES PAR LE DECES DE CELUI QUI FUT UN GRAND HOMME ,UN MENSCH DE NOTRE COMMUNAUTE MA FEMME ET MOI PRESENTENT A TOUTE SA FAMILLE AINSI Q'A SES AMIS , NOS SINCERES CONDOLEAACESI

  • Par Abdoulaye Samy ... - 25/11/2011 - 22:20

    C'est une triste nouvelle et une grande perte pour tout le monde. J'ai découvert Monsieur Susskind en l'entendant à la radio . Pour moi il méritait le prix Nobel de la Paix . Je salue son entrée dans l'éternité et me recueille devant son auguste mémoire . Je formule avec grand espoir que son message humaniste puisse continuer à rayonner , demeurant un viatique pour tout ceux qui rêvent d'un monde chaleureux et fraternel.
    Á sa famille et à tous ses amis je présente mes sincères condoléances attristées
    Samy

  • Par Famille Abramow... - 26/11/2011 - 0:17

    Chers vous tous,
    Chère Michèle,
    Chère Delphine,
    C'est avec une très grande tristesse et une profonde émotion que nous avons appris ce matin le décès de David.
    Notre amour pour lui, pour ce qu'il a créé, pour ce qu'il a été , pour ce qu'il a donné, pour tout ce qu'il a fait de sa vie tant dans la vie publique que parmi ses proches et ses amis, était immense.Charlotte, lui est très attachée , vous le savez. C'est une très profonde émotion qui nous fait mal, et que nous redoutions l'ayant vu paraître moins bien ces derniers temps.
    En ce moment si grave, historique, si bouleversant, nous voulons vous dire notre affection, notre sympathie à vous tous, si proches de lui qui avez pu lui donner tant d'amour.Nous espérons qu'il n'a pas souffert et que son départ a été le moins douloureux pour lui
    Nous voulons être là pour vous, et vous dire que de connaître David et votre grande famille a profondément modifié nos vies.
    Que jamais il ne nous quittera, il sera toujours là, pour des générations encore, Charlotte témoignera, ses enfants sauront qui il était et leurs enfants après.
    La communauté entière perd un homme grand, bon et tellement attachant, mais quel bonheur qu'il ait été lui, qu'il ait mené sa vie comme un Homme, comme sa maman le lui avait demandé.Quel bonheur de l'avoir connu, de l'avoir serré dans nos bras, de l'avoir vu rire et chanter, écrire et discuter...tellement d'émotions.
    Son histoire est en nous, avec nous, nous vous aimons, nous l'aimons,
    nous voulions vous le dire avec sincérité et le plus simplement.
    Nous sommes avec vous, de tout coeur, nous vous embrassons fort, et allons aussi nous recueillir et lui rendre hommage.
    Soyez sûrs de notre sympathie et de nos plus sincères condoléances, il nous manque déjà...
    Charlotte , Maurice et Luce Abramow- Cremers



  • Par Dr. Joseph Roze... - 26/11/2011 - 0:54

    Meme aux antipodes, son deces est ressenti comme une grande perte, l'extinction d'un example de farouche determination et de commitement pour la justice et l'egalite. Il ne sera pas oublie.
    Joe, New Plymouth, New Zealand.

  • Par Alain Herz - 26/11/2011 - 3:21

    Sincères condoléances à la famille at à tous les amis de Suss.
    C'était un homme exceptionnel, et tous ceux qui l'ont connu de près ou de loin peuvent en témoigner.
    Une grande perte pour le judaïsme belge et européen.
    Que sa mémoire bénie puisse inspirer les générations suivantes.
    Alain

  • Par reitanos - 26/11/2011 - 9:15

    Corentin et moi même présentons à toute votre famille nos très sincères condoleances et partageons votre peine.

  • Par Anonyme - 26/11/2011 - 9:43

    Je ne suis pas spécialement affecté par ce décès, je trouve qu'il en a fait de trop contre le sionisme et Israël en particulier.
    Ami-ami avec les arabes et participé et signé jCall !!!.

  • Par jeanmarc - 27/02/2015 - 12:59

    <p>
    J&#39;aurais aim&eacute; que ce type de mail soit fait &agrave; visage d&eacute;couvert et non pas de mani&egrave;re anonyme, cela t&eacute;moignerait d&#39;un minimum de courage personnel !</p>

  • Par jeanmarc - 29/11/2011 - 11:37

    <p>
    J&#39;aurais aim&eacute; que ce type de mail soit fait &agrave; visage d&eacute;couvert et non pas de mani&egrave;re anonyme, cela t&eacute;moignerait d&#39;un minimum de courage personnel !</p>

  • Par Francine Magier - 26/11/2011 - 10:36

    Tout en étant absolument pas aux côtés de David,politiquement parlant,c'est ,cependant avec beaucoup d'émotion que je vois partir ce morceau d'histoire de notre communauté .
    Aux enfants,aux petites-filles de Suss ainsi qu'aux arrières petits-enfants ,toutes mes pensées et que "le malheur ne le les touche jamais plus"

  • Par krzentowski - 26/11/2011 - 10:43

    je suis nul pour les belles paroles, mais quelle tristesse, quelle perte!
    merci de transmettre nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses nombreux amis.

    Dr.et famille Georges Krzentowski

  • Par Balthazar BARAM... - 26/11/2011 - 18:02


    Madame, Monsieur,

    C'est avec une grande émotion et une grande tristesse que nous avons appris le décès de Monsieur David Susskind, Président d'honneur et Fondateur du Centre Communautaire Laïc Juif CCLJ.

    En effet, nous avons beaucoup appris de l'Histoire par cette Illustre Disparu. C'était une haute personnalité hors norme, avec un coeur plein d'humanité, qui depuis des lustres, se battait pour la paix, la justice et la liberté pour tous. Le monde lui en saura gré pour toujours.

    Il nous laisse un immense héritage des valeurs que nous nous engageons à préserver avec beaucoup de détermination en sa mémoire.

    Merci à David Susskind pour tout ce qu'il nous a donné.


    Balthazar BARAMPFUMBASE

  • Par Anonyme - 26/11/2011 - 18:42

    Chère Simone, chère Monique et c tous les autres membres de la famille,

    C'est avec émotion que nous avons appris la mort de Sus C'était un homme qui toujours allait de l'avant, c'était un homme de conviction, courageux et honnête. C'est un homme que nous avons toujours admiré et respecté, c'était un éveilleur de conscience. Il manquera à tous, il nous manque déjà.


  • Par Anonyme - 26/11/2011 - 19:44

    Comment body text

  • Par Van de Ven Nicole - 26/11/2011 - 19:45


    Non-juive de naissance mais bien d'âme et de coeur, passionnément attachée à Israël, je salue en M Susskind celui qui m'a toujours fait espérer à la paix entre le peuple juif et le peuple palestinien. Sans l'espoir qu'il incarnait par ses actions et ses paroles ,j'aurais désespéré de l'avenir gonflé d'espoir humaniste qu'était Israël en 1948.

  • Par herman nowak - 26/11/2011 - 20:18


    Suss, tu nous a quitté,

    un Mench , tu l'a été dans le vrais dans du mot , je sais de quoi je parle , je sais ce que celà

    représente !!!

    Myriam et moi présentons ici nos très sincères condoléances à toute ta familles ,

    H.N.

  • Par mich22 - 27/11/2011 - 2:04

    nos sinceres condoleances au c.c.l.j.que david a eu la bonne idée de créer ainsi qu'a ses proches
    Michel Schneider
    Yvette Straet

  • Par Monique Ebstein - 27/11/2011 - 8:55

    C'est avec le plus grand respect que je salue la mémoire de David Susskind qui restera l'une des grandes figures ayant marqué le judaïsme belge. Il repose à présent après avoir combattu toute sa vie pour des valeurs auxquelles il croyait de toute son âme. Je suis fière à l'idée que j'adhérais pleinement à ses convictions en ce qui concerne la politique d'Israël, et je lui dis "Merci d'avoir osé parler!"
    Monique Ebstein

  • Par famille Roussea... - 27/11/2011 - 9:29

    A Michèle et Armand Scwarburt
    Qu'ils trouvent dans ces quelques mots l'expression de notre profonde sympathie et de notre amitié.
    En souvenir de nos parents qui se sont bien connus dans leur jeunesse nous présentons à toute la famille nos sincères condoléances.
    De la part de la famille Rousseau-Sukennik.

  • Par Pavel Kuca, Tchequie - 27/11/2011 - 11:04

    Tanhoumim. Pavel

  • Par Daniel ZASLAVSKY - 27/11/2011 - 11:33

    sincères condoléances a toute la famille et à toute l'équipe qui a travaillé avec cet homme d'exception.

  • Par Suzy Chojnacki - 27/11/2011 - 16:56

    A sa famille et à tous ceux qui oeuvrent à son oeuvre le CCLJ, je présente mes plus sincère condoléances.

    De Janvier à Mai 2010, en tant que Directrice Générale et Secrétaire Générale du CCLJ, j'ai eu l'immense honneur et bonheur d'avoir avec David Susskind de nombreuses occasions
    d'échanges, de conversations sur des sujets allant de la philosophie de la vie à la culture, la politique et bien entendu
    son oeuvre le CCLJ. Ce furent pour moi des moments extraordinaires. Je remercie le destin de m'avoir donné la grande chance
    d'une rencontre avec un homme d'une générosité de coeur infinie, un Homme dont tous les combats n'avaient qu'un seul but le bien d'autrui , celui d'Israël, des Communautés juives de Belgique et d'ailleurs. Son expérience de la vie lui permettait une analyse précise et juste des situations et sa philosophie lui permettait de comprendre sans jugement. Un Homme d'exception,
    un Mensch.



    Je n'oublierai jamais notre dernière rencontre, en mai 2010 et les mots touchants qu'il a eu à mon égard, une feuille de route pour l'avenir.

    Adieu Suss et merci pour tout !

    Suzy Chojnacki



  • Par Anonyme - 27/11/2011 - 21:53

    Je suis profondément émue et triste d'avoir appris cette nouvelle. J'avais beaucoup d'admiration et de respect pour cet homme courageux, visionnaire et ouvert à la différence. Un Mensch en effet, comme il y en a peu.
    Je souhaite à Simone, Michelle, à ses enfants, petits-enfants ainsi qu'au reste de sa famille mes sincères condoléances. Un homme tel que lui ne sera jamais oublié.
    Daniela

  • Par Anonyme - 27/11/2011 - 22:18

    Paix à son âme et que le meilleur soit dans sa nouvelle vie dans l'autre dimension

  • Par Karim - 28/11/2011 - 4:30

    "Je viens de cette âme qui est à l'origine de toutes les âmes..." Rumi

    Mes sincères condoléances aux membres de sa famille, à ses proches et toutes celles et ceux qui ont découvert et connu ce Grand Homme d'action et de paix.

    Salam, Shalom

  • Par Pierret - 28/11/2011 - 16:24

    Que son âme soit liée au faisceau des vivants (1 Sam 25,29)

    Courage Michèlle à toi et à toute ta famille, je présente mes sincères condoléances,

    Ph. Pierret

  • Par Victor V - 29/11/2011 - 13:34

    A tous ceux que la disparition de David Susskind afflige, je présente une très compassionelle pensée.
    A ceux-ci, et aussi à tous les autres, je souhaite une très grande force : l'héritage est grand ; désormais c'est à nous d'être à la hauteur.
    J'ai ajouté "tous les autres", et je pense vraiment TOUS, car le monde à besoin de telles personnes.

    Victor Verlinde-Popelier,

  • Par Christian Léonet - 29/11/2011 - 19:25

    Dignité, dignité et tendresse pour les hommes, et dignité pour lui.
    Un grand homme nous a quitté. Il a donné un visage à la liberté.
    Je suis triste.Absurde n'est il pas ?
    Christian Léonet

  • Par David A. - 29/11/2011 - 21:14

    Simplement mes plus sincères condoléances à la famille de David Susskind, ainsi qu'à ses proches et amis.Puissent mes pensées vous apporter un peu de soutien et de réconfort.

  • Par Myriam Abramowicz - 2/10/2013 - 14:12

    New York, October 2, 2013

    Without Suss, and also Simone, our film COMME SI C'ETAIT HIER (1980) would have been made under very different circumstances. When Esther Hoffenberg and I approached Suss to share with him the idea we had for a film about Belgians who risked their lives to save Jewish children during the Shoah, he immediately responded with : "How can I help?"

    Over a period of two years, between 1978 and 1980, we met Suss at the train station, Gare Central in Brussels, in the morning on his way to Antwerp, when he would give us cash so that we could pay our film crew, the laboratory in Hilversum, Holland, that would develop our daily rushes and allow us to begin the editing process. He also helped us make introductions to others in Antwerp where we would seek assistance. Suss was a mensch in so many ways. He and Simone would have us come to the CCLJ on Friday evening for shabat dinner because they knew this was our one hot, home-made meal that week that we would have.

    When later we got funding from the Ministère de la Culture, we invited Suss to the editing room to show him what we did with his support, he said, "I don't ask you to come to Antwerp to show you how I cut diamonds, I want to see the film in a theatre like everyone else." So, on March 23, 1980, the CCLJ held the première of COMME SI C'ETAIT HIER at the Passage 44 to several hundred people including formerly Hidden Children, those who hid them and a representative of the King. After that the film went to Cannes and then to the United States, where it has been widely shown, collected and incorporated in curricula.

    Without this film (and my mother, Léa who first sent me to the women who hid her, and then later encouraged me to gather many Hidden Children I met in the USA) there would be no Enfants Cachés / Hidden Children, which I was able to create in NYC in May 1991.

    Suss and Simone continued to be interested in my work. I always saw them when I came to Brussels, and show them other documentaries that I was working on. In recent years I would meet with Suss at the Pain Quotidien, he was thrilled to share with me the documentary that was produced of his life and being with him remained always the highlight of my visits.

    Thank you for offering this forum so that we can share these anecdotes about a person who was a class act in so many ways.

    Myriam Abramowicz
    Filmmaker